Top Social

2/24/2018

Captive


Juillet 1843: la jeune et magnifique Grace Marks est condamnée à l'âge de seulement seize ans pour le meurtre sordide de l'homme et la femme pour qui elle travaille. Évitant de peu la peine de mort, elle se voit emprisonnée à perprétuité. Cependant, pour plusieurs le doute plane sur son innocence et le Dr Jordan, un jeune psychiatre, compte bien percer le mystère grâce à leurs rendez-vous quotidiens. Au fil des rencontres, les murs s'abaissent et Grace s'ouvre peu à peu sur son passé difficile. Cependant, dévoile-t-elle la vérité ou bien façonne-t-elle des mensonges dans le but de manipuler le jeune docteur? Grace nous tient en haleine tout au long du roman et seul la fin saura, peut-être, nous le dire.

Pour l'écriture de ce roman, Margaret Atwood s'est inspirée d'un fait vécu qui a fait les manchettes dans tout le canada-anglais du dix-neuvième siècle. À prime abord, j'ai été très attirée par l'aspect historique derrière le récit du roman. Je dois aussi avouer que je suis une grande fan de l'auteure depuis que j'ai lu La servante écarlate et C'est le coeur qui lâche en dernier et, donc, son nom sur la couverture du livre a été suffisant pour me convaincre de l'acheter et de m'y plonger.  

Cette fois-ci, bien que je n'aie pas été déçue par l'aspect historique et éthique du roman, j'avoue ne pas avoir été aussi subjuguée que par les autres livres de l'auteure. Alors que j'avais dévorés ces derniers, cela m'a pris plus d'un mois pour terminer Captive, puisque les descriptions et les monologues de Grace me semblaient souvent s'étirer en longueur. Ceci étant dit, bien que je l'aie lu lentement, j'ai tout de même apprécié le roman et, surtout, le sujet de la pratique de la psychiatrie avec les femmes à cette époque. D'ailleurs, la façon dont nous avions un accès privilégié aux pensées des personnages, plus particulièrement de Grace et du Dr Jordan, m'a interpellée. Le combat intérieur que menait ce dernier face à sa patiente bien particulière a su capter mon intérêt, tout comme les jeux de manipulation de Grace. 

Enfin, si vous cherchez un lecture à l'aspect plus historique et psychologique, où l'histoire évolue un peu plus lentement, je vous recommande Captive. Si c'est moins votre genre de lecture, Netflix a récemment créé une série télévisée basée sur le livre, donc peut-être celle-ci sera-t-elle plus pour vous. Chose certaine, d'une façon ou d'une autre, il vaut la peine de vous faire votre idée sur l'innocence de Grace. Pour ma part, après avoir lu le livre et vu la moitié de la série, je ne saurais encore vous dire si je la jugerais innocente ou coupable...        
Infos pratiques

Titre : Captive 
Auteure : Margaret Atwood
Éditeur : 10-18
Nombre pages : 624
ISBN : 9782264072528
Be First to Post Comment !
Post a Comment